dimanche 11 janvier 2009

des histoires, manger des mots sur des dessins...


Il y a des jours où le soleil à lui tout seul me donnerait envie de sortir, peu importe s'il fait froid. Où voir les rues envahies de lumière, les trottoirs brillants, les toits scintiller sont un plaisir particulier de l'hiver.
M'enrouler dans des écharpes moelleuses, plonger mon visage dans les parfums connus et fleuris de la laine rose pour ne laisser dépasser que mon regard.
La buée qui habille mes paroles, les oreilles rouges glacées.
Les flocons à manger, comme des mots qui tomberaient sur mon assiette.
Alors, bienvenue...

8 commentaires:

  1. C'est un soleil qui éclaire, illumine sans écraser.Je l'aime beaucoup. Il faut savoir le trouver ici, en Caraïbe, en décembre très tôt le matin . Ca ne dure pas. Passer ce temps il arrive en force.

    RépondreSupprimer
  2. je suis déjà en appétit des découvertes futures, enroulée dans un long plaid, une tasse de thé chaud à la main...

    véro

    RépondreSupprimer
  3. merci beaucoup pour les petits mots...
    il faut être à la hauteur de toutes ces douceurs, maintenant...

    RépondreSupprimer
  4. J'aime beaucoup la surprise de tomber au détour de tes liens sur cette petite perle... Chouette chouette chouette encore plus de jolis dessins et de mots tout doux...
    Plein de bisous encore parisiens pour quelques heures :)

    RépondreSupprimer
  5. loukoum°°° : merci... je vais essayer de me tenir à un dessin par semaine (en espérant vite avoir trop de dessins...)
    et j'espère surtout qu'ils te plairont encore...
    bisous!

    RépondreSupprimer
  6. Surprise pour moi aussi ! Mademoiselle Chéché nous présente sa sardine rouge ? Quel heureux hasard ...

    RépondreSupprimer